Electrolab 2.0 : Le projet

From Electrolab
Jump to: navigation, search

****** Prochaines dates de travaux (Inscription déjà ouvertes) *******

Liens vers les pages détaillées des travaux (1 WE = 1 page) qui servent également aux inscriptions.

Pour organiser les travaux dans les meilleures conditions et prévoir la logistique afférente, il est recommandé de s'inscrire préalablement (le plus tôt possible est le mieux).

Le projet

Construire les locaux de l'Electrolab en version 2.0, soit 1500m² aménagés et dédiés aux projets techniques et artistiques de tous niveaux, pour les particuliers et les entreprises.

Introduction

Voila près de dix mois (mars 2013) que les travaux dans le local actuel (V1.0) sont [terminés. Bien sûr, il y a toujours occasionnellement des actions de maintenance mais elles sont réalisées sur leur temps libre par quelques membres. Désormais avec l'agrandissement voté à une très grande majorité des membres le 23 juillet 2013, nous entrons dans une phase de construction à grande échelle où l'implication de chacun est requise tant en disponibilité qu'en durée et en endurance. En effet, le lab 2.0, c'est...seulement dix fois plus grand (ahem !) que le local actuel. Et pourtant, c'est une surface absolument nécessaire pour permettre de gérer l'engouement et l'expansion permanente dont fait l'objet notre association.

Pour les plus anciens (qui ont déjà participé à la construction du lab V1), ils connaissent déjà le principe de fonctionnement des travaux d'aménagement et nous reprenons globalement cette formule en l'adaptant aux nouveaux enjeux.


En effet, outre l'envergure du chantier, il y a plusieurs spécificités à ce nouveau projet :

  • Une quantité significative de travaux de gros oeuvre sont à réaliser (murs, portes, fenêtres,...);
  • Par chance, nous sommes désormais beaucoup plus nombreux (membres, mais aussi sur la ML, contacts extérieurs, etc.) ce qui donne une capacité de réalisation accrue, une attention décuplée en ce qui concerne les bons plans de récupération, et enfin l'émergence d'idées et solutions plus novatrices.
  • Les anciens maîtrisent déjà les particularités de nombreux types de chantiers : ils ont eu l'occasion de les découvrir en y travaillant au lab. C'est sur leur autonomie et leur maîtrise des techniques que les padawans (novices) pourront bénéficier afin de gagner rapidement en autonomie et en efficacité.
  • Le local étant payant (loyer), les travaux doivent être réalisés bien plus rapidement afin que les premières zones mises à disposition puissent permettre d'accueillir des membres "entreprise" et particuliers supplémentaires à relativement brève échéance, mais aussi offrir de nouveaux services tel que les formations.
  • Pour créer et aménager le lab 2.0, nous disposons désormais d'un atelier fonctionnel et relativement bien équipé : c'est le lab 1.0. Cela change significativement par rapport au premier opus ou nous avions travaillé avec des outils personnels : la première caisse à outil n'est arrivée qu'au bout d'un an.
  • Aménager un local de cette envergure impose un budget conséquent qui se chiffre en millions d'euros si l'on achète tout sur étagère et fait réaliser l'ensemble des travaux par des professionnels. Ce budget, évidemment l'association n'en dispose pas. Comme pour le lab V1, c'est donc grâce à la récup, la débrouille et l'engagement des membres et de tous ceux qui nous soutiennent que ce projet peut se concrétiser. Même avec des moyens très limités, la centaine de membres actuels (et tous ceux qui nous rejoindront prochainement) pourrons être fiers d'avoir construit, de leur mains et en toute indépendance, le plus grand hackerspace d'Europe.


C'est donc un objectif tout à fait raisonnable.

Les nouveaux locaux en quelques mots clés

Propres

C'est-à-dire que pour être exploitable sereinement, un espace doit avoir été aménagé à minima pour que l'on ait envie d'y rentrer. Sol et murs doivent être rénovés s'ils sont trop dégradés. Pour les espaces de bureaux, on envisage un lino ou une moquette. Bien entendu, le lab reste un immense atelier, une ruche agitée dont aucune photo ne sera jamais publiée dans une revue de design ou de décoration intérieure. Donc les murs en panneaux d'acajou, c'est pas prévu, en tout cas pas pour tout de suite. Mais si l’on n’a pas l'impression d'entrer dans une fonderie ou une mine de charbon, on aura déjà atteint notre objectif.

Fonctionnels

Les différentes pièces disposeront des commodités (électricité, eau, air comprimé, etc.) et du mobilier adaptés à leur usage prévu. La gestion des accès par badges RFID permettra d'utiliser les locaux dans des plages de temps considérablement accrues par rapport aux deux soirs actuels tout en respectant les principes des droits d'accès aux équipements et aux zones déja en vigueur.

Sûrs

Les nouveaux locaux doivent être aménagés de manière à respecter au mieux les normes de sûreté en vigueur, ainsi que les standards de sécurité adéquats. Dans la conception de l'aménagement, nous tenons compte des impératifs liés à l'accès par tous, et en premier lieu par des personnes à mobilité réduite. D'autres contraintes, tel le respect des contrastes de couleur pour matéraliser distinctement des zones dangeureuses, des obstacles ou des élements de construction particuliers (les portes notamment) seront prises en compte au mieux des moyens mobilisables.

Quelques autres idées fortes concernant les locaux 2.0

Nous aménagerons en premier des locaux qui contribueront à l'équilibre financier de l'association.

Dans une certaine mesure, il est prévu que les locaux soient modulaires. En effet, les besoins en termes d'équipements et d'activités sont dictés implicitement par les membres actuels et à venir. Il est donc de bon aloi que l'espace disponible puisse être, moyennant quelques travaux, réorganisé au gré des besoins.

De même, certaines activités se verront attribuer des zones temporaires en attendant que leur espace dédié soit aménagé.

Enfin au regard de l'expansion de l'association, il convient de penser que le nouvel espace aménagé sera trop petit dans un horizon de 30 à 48 mois (sic). En conséquence, un aménagement dont la qualité et la finition sont adaptées à cette durée d'utilisation est suffisant.

Quelques mots sur l'organisation des travaux et des équipes

Les travaux sont organisés principalement le WE (samedi et dimanche), car les travaux mardi et jeudi soir sont peu efficaces : on a à peine commencé qu'il faut à nouveau ranger. Toutefois, pour les personnes qui sont disponibles en journée pendant la semaine, des journées de travaux seront organisées ponctuellement. De même certains approvisionnements ne peuvent être faits qu'en journée et en semaine.

Pour les WE de travaux (samedi et dimanche), organisation en trois groupes de travail de 20 à 40 personnes chacun intervenant alternativement. Comme tous les WE (sauf période de fêtes) sont des WE de travaux, chaque membre intervient en moyenne une fois tous les trois WE, ou plus si affinités.

Chaque groupe est divisé selon besoins en trois à six équipes qui mèneront une tâche précise. Comme personne n'est présent à l'ensemble des périodes de travail, l'anticipation des problèmes, la préparation des chantiers et l'autonomie des participants sont stratégiques : chaque retard sur un chantier décale d'office les actions avales dépendantes et remet en cause le planning d'avancement et d'approvisionnement.

Qui participe aux travaux ?

Par définition tous les membres contribuent aux travaux. Il n'y a pas besoin de connaissances particulières pour participer. Ce qui est certain c'est que tous ceux qui participent apprendront de nouvelles techniques et procédés. Si vous maîtrisez des techniques de bâtiment et d'aménagement particulières, faites le savoir.

Pilotage

Eu égard à l'envergure du chantier, son pilotage, son organisation et sa gestion sont indispensables pour éviter les gros ratages. Certaines personnes seront dédiées à ces actions et n'interviendront pas usuellement en tenant un marteau ou un pinceau. Ils sont la partie cachée de la réussite de ce projet. Quelques exemples de tâches spécifiques :

  • architecture générale et pilotage technique global ;
  • sécurité et aménagement ERP (conseil en) ;
  • aménagement intérieur, design (conseil en) ;
  • planification des équipes et des tâches ;
  • logistique des approvisionnements en matériaux ;
  • logistique des outillages en location;
  • logistique et maintenace des outillages;
  • catering, référent : Clément ;
  • task force "improvisation et solutions de secours" ;
  • gestion des achats ;
  • gestion des dons et récupération ;
  • paiements et facturation, gestion analytique et comptable ;
  • relations avec le propriétaire du local.

Les grandes phases du projet

Une bonne synthèse de ce qui est prévu pour l'organisation de l'espace dans l'Electrolab V2.0 est faite par le schéma ci-dessous :

Les principales zones)

Légende

  • Le lab actuel V1 se situe en bas à droite du plan (à peu près dans le coin "Elec", "Elec+", "Staff")
  • En rouge à droite, les zones qui ne font pas partie du projet lab V2 (elles ne peuvent pas nous être louées, ne seront pas incluses dans le bail et nous n'y avons pas accès).
  • l'entrée principale se situe en bas au centre sur le plan (carré marqué "Sas")


(pour la localisation des différentes zones, référez-vous aux indications du plan)


La liste des phases de travaux

La prise de possession de locaux étant progressive, les phases se calent sur cet impératif. D'ailleurs une mise à disposition immédiate de l'ensemble de la surface ne nous permettrait pas d'aller significativement plus vite : les facteurs limitants restant les ressources disponibles, tant en hommes qu'en moyens financiers.


  • Phase 1 - Lab V1.1 : doublement de la surface avec utilisation de la future zone workshops comme d'une zone projets temporaire, et installation d'un box temporaire dans l'actuelle salle de stockage IEAG.
  • Phase 2 - Lab V1.2 : Travaux en zone "convi" pour arriver à une version temporaire et mise en ordre de marche de tous les boxs (sanitaires en version quasi-définitive, et système RFID opérationnel).
  • Phase 3 - Lab V1.3 : Aménagement définitif de la zone "workshops/réunion", démolition de l'actuelle salle de stockage IEAG.
  • Phase 4 - Lab V1.4 : Mise en ordre de fonctionnement (en mode dégradé) des zones destinées à accueillir les projets, installation temporaire des machines nouvelles en zone "méca" et fin de la démolition de tous les murs à déplacer.
  • Phase 5 - Lab V1.5 : Finalisation des sols dans toutes les zones, de la construction de toutes les cloisons et du gros œuvre sur les fluides.
  • Phase 6 - Lab V1.6 : Finalisation du gros œuvre des aménagements dans les nouvelles zones accueillant les projets.
  • Phase 7 - Lab V1.7 : Finalisation du gros œuvre des aménagements dans les nouvelles zones d'ateliers (méca, méca+, méca light, bois, etc...).
  • Phase 8 - Lab V1.8 : Mise en place de la zone staff.
  • Phase 9 - Lab V1.9 : Aménagement de détail des différentes zones (notamment zone grise, zone blanche, photo/chimie, radio...).
  • Phase 10 - Lab V2.0 : Objectif atteint, passage au niveau suivant ! ;)

Et pourquoi on ne publie pas de planning détaillé pour le moment ?

Autant en parler tout de suite, construire son Électrolab, c'est long, beaucoup plus long que l'on ne l'imagine. Dans les faits, garder un rythme soutenu d'avancement pendant de long mois est bien plus important que de vouloir faire le coup de force au début des travaux. Et avoir très vite l'impression que l'on atteint le bout du tunnel, c'est se bercer d'illusions. On embarque en réalité pour un voyage au long cours. Mais le fait d'avoir le lab V1 opérationnel facilite désormais grandement ce périple, car aménagement V2 et projets personnels peuvent exister de concert, ce qui n'a pas été le cas précédemment, du moins pendant les 18 premiers mois. Pour rappeler les choses, il aura fallu 33 mois pour construire et équiper le lab V1. Et quand il était terminé, il était devenu...trop petit. Mais ce long temps de gestation n'a pas découragé les acteurs : en dépit des difficultés, la vision qu'ils avaient du lab V1 en Q3/2010 s'est très largement concrétisée. Cette constance et cette confiance, nous souhaitons qu'elle habite les nouveaux membres comme elle habite déja les pionniers.


La première phase du projet V2 a pour objectif de mettre en service à relative brève échéance des zones nouvelles qui n'existent pas, ou si elles existent déjà, elles n'ont pas l'envergure que l'on souhaite leur donner. Puis se mettra en place un processus itératif qui voit l'avènement de zones temporaires puis définitives, avec - à la clé - un nombre significatif de déménagements internes.

Les dernières phases sont à considérer comme des actions de finition voire d’embellissement pour rendre les lieux tout a fait conviviaux et agréables à utiliser.

Pour les zones entièrement aménagées deux axes de mise à disposition sont à considérer :

  • Pour les zones où le travail est plutôt intellectuel (bureaux, salles de formation) leur mise en exploitation in extenso suit immédiatement la fin de leur aménagement. Une fois déployées les tables et chaises, il est possible d'y travailler.
  • Pour les zones où le travail est plutôt manuel (ateliers), la mise en service de la zone se conjugue en réalité par la mise en exploitation des équipements qu'il est prévu d'y installer. Concomitamment aux travaux d'aménagement se met donc en place, à moyen terme, une organisation à même d'assurer la mise en service des équipements, car depuis l'origine, le lab acquiert principalement des machines nécessitant réparation voire restauration avant d'être utilisables. De même l'organisation du rangement des outils est un point important. Ces chantiers ne sont pas détaillés ici, mais on ne peut négliger leur importance.

De la même manière, les grandes phases citées ci-dessus ne sont que des jalons. Chacune d'entre elles comprend des étapes de travail sur les fluides, le sol, le plafond... Tout ceci n'est bien entendu pas détaillé ici, mais est bien en tête des membres assurant la conception de notre vaste chantier.


En conclusion, si le lab V2 peut être entièrement opérationnel avant d'être à nouveau trop petit, ce sera une grande satisfaction.

Mais le fait qu'il soit un jour à nouveau trop petit sera une victoire plus grande encore : celle de constater que l'Électrolab attire de plus en plus de personnes. Des personnes qui comprennent qu'investir aujourd'hui dans la construction du lab V2, c'est en tirer un bénéfice encore plus grand à l'avenir.

Voila, c'est tout pour le moment (concernant le planning)


Premiers coups de masse

Premiers travaux : week-end du 26 janvier 2014 Ces premiers travaux ont vocation à préparer le terrain afin de permettre une mise en place progressive du chantier sur les 1500m².

Dans un premier temps, nous ne disposons que de 150m² supplémentaires (doublement de la surface actuelle), ceux-ci devant à terme devenir une extension à la zone élec et aux zones de formation du lab.

Pendant la période de transition, ces lieux serviront de zone projet temporaire afin de désengorger le lab V1 et d'envisager sereinement les séquences de formation tant attendues.

Plus de détails sur l'organisation de la journée là : Electrolab_2.0_:_Travaux_WE_du_26/01/2014


Coup de booster été 2014

Pendant l'été 2014, les travaux battent leur plein avec comme objectif de livrer une version "utilisable" (donc pas forcément dans un état définitif) des boxes et des salles de formation à la rentrée. C'est un objectif TRES ambitieux. Détail des chantiers ci-dessous.

[compléter ici]

Lot 1 : du 26 juillet au 10 août 2014

  • [À FAIRE] Essai de préparation du sol (sur 2m²)

[compléter ici]

Lot 2 : du 15 août au 24 août 2014

[compléter ici]

Lot 3 : du 30 août au 21 septembre 2014

[compléter ici]

Lot 4 : À partir du 27 septembre 2014

[compléter ici]

Lot 5 : chantiers dépriorisés

[compléter ici]

FAQ (Foire Aux Questions) spécial lab 2.0

Quid des projets personnels ?

Les projets personnels menés au lab par les membres les mardis et jeudis soir peuvent se poursuivre tant que le lab 1.0 existe en tant que tel.

Que devient le lab V1 ?

Pour le moment, le lab V1 continue d'exister et sert notamment d'atelier pour concevoir le lab V2. Touetfois, quelques équipements du lab V1 ne seront plus disponible à brève échéance. Il est prévu courant 2014 que le lab V1 disparaisse et ses locaux actuels seront reconfigurés pour respecter le schéma d'aménagement 2.0. Pour organiser cette reconfiguration, une période d'indisponibilité des différentes zones est à prévoir, le temps de déplacer les équipements du lab V1 dans les nouvelles zones prévues dans le lab V2.

Comment s'habiller pour les travaux?

Portez de préférence des vêtements anciens ou mieux un bleu de chauffe en coton. Gants, masques, casques et lunettes sont fournis par le lab Nous vous suggérons d'acquérir une paire de chaussures (ou bottes) de sécurité (premier prix : 25-30 EUR) qui protègent efficacement contre les chutes d'objets. Prenez vos précautions quant au fait que les zones de chantier ne sont pas chauffées et que certains travaux sont à réaliser en extérieur.

Outils personnels

Eu égard à l'ampleur du chantier 2.0, le lab ne peut fournir ni louer l'ensemble des outils requis pour oeuver simultanément à plusieurs équipes. Par exemple, le lab dispose d'une visseuse, mais pas de six exemplaires. S'il faut se passer la visseuse d'un chantier à l'autre distants de 80 mètres, ca va forcément être compliqué. Pour les personnes qui participent aux chantiers et qui le souhaitent, amener quelques-uns de leur propres outils pendant leur présence sur le chantier est un geste sympathsique et tout à fait appréciable qui augmentera significativement le rendement des chantiers. Veillez à marquer préalablement vos outils personnels ainsi que leurs accessoires (caisse de transport, chargeur, transformateur,...) avec vos nom et prénom ou votre pseudo.

Comment utiliser les premières zones aménagées du lab V2?

Les premières zones aménagées du lab V2 sont celles citées ci-avant : elles ne constituent donc pas une extension de l'espace du lab V1 mais bien de nouvelles zones destinées à des usages spécifiques qu'il n'est pas envisagé de dévoyer de leur usage durant la période de construction du lab V2.

Zone de projets temporaire

Il peut être envisagé dans l'espace du lab 2.0 la mise en place d'une zone de projet temporaire pour palier au manque de place sur ce point dans la structure actuelle (V1). Qui dit zone temporaire, dit capacité à la déplacer en un temps très court sans devoir faire appel à l'ensemble de ses utilisateurs pour gérer un éventuel déménagement de leurs affaires. Il est donc plus que souhaitable que la zone de projet temporaire - si elle est mise en place - soit entièrement vidée chaque mardi et jeudi soir. Etant implicitement située dans une zone de chantier, il n'est pas possible de garantir dans une zone projets temporaire l'absence de poussière et de bruit. Chauffage et éclairage ne seront pas au niveau d'une salle de projets définitive.

Nos besoins en matériels et équipements ON PREND TOUT !

Cette page a été déplacée ici

Résumé

Pour construire le lab V2, comme d'habitude, la récupération et la débrouille jouent à plein. Soyez attentifs à ce qui est jeté dans vos entreprises ou à même la rue : ce qui ne sert plus à d'aucuns peut être tout à fait utilisable pour le lab, si c'est encore en bon état. Si vous pensez dénicher quelque-chose d'utile pour le lab 2.0, ayez l'aimabilité de nous faire parvenir un mail sur contact AT electrolab fr avec une description de l'objet, le lieu et les dates de récupération, et le cas échéant une photo. Si l'objet retient notre intérêt, nous déplacerons une équipe pour le récupérer. Si le produit ou l'objet est disponible en grande quantité ou grand nombre, c'est d'autant plus intéressant car les besoins sont d'importance.

Achats groupés de chaussures de sécurité

Pour les travaux de gros-oeuvre qui commenceront courant février 2014, les chaussures de sécurité sont indispensable. Nous créons un achat groupé pour éviter que chacun ne doive se rendre dans un magasin de chaussure spécialisé. Bein entendu vous pouvez acheter une paire de votre coté. Les chaussures de sécurité sont souvent "unisexe" mais il existe aussi quelques des modèles "femme".

Personne en charge de la recherche des meilleures offres, de l'achat, de la collecte des fonds (peut se faire via le compte du lab) et de la distribution : <à définir> (que celui ou celle qui est intéressé(é) pour gérer cet achat s'inscrive ici, puis rédige un mail sur la ML)

Modèle n°1 (chaussure basse, "unisexe") : <à définir>

Modèle n°2 (chaussure haute "unisexe") : <à définir>

Modèle n°3 (chaussure basse, "femme") : <à définir>

Modèle n°4 (chaussure haute, "femme") : <à définir>

Qui est intéressé ?

Mentionnez votre pseudo (ou N+P) , votre pointure, et le modèle qui vous intéresse (une fois qu'ils auront été définis)

  1. Clément (42), modèle à définir
  2. Laurent B (45), idem
  3. Laurent D (44), idem
  4. <inscrivez-vous ici>

Archives

Notes et renvois

(1) Le lab peut disposer temporairement d'un moyen de mesure précis des couleurs dans les espaces colorimétriques de type CIE (tel que XYZ, L*a*b* ou encore Yxy) ce qui permet permet de déterminer le niveau de contraste avec d'autres couleurs déjà mises en oeuvre, afin de respecter les normes de mise en couleur ou plus généralement de comparer la couleur de peintures de sources différentes. Il convient de noter toutefois que la détermination d'une couleur reste une opération complexe car elle est dépendante des conditions d'éclairement et les nuanciers des fabricants de peinture ne proposent que rarement une correspondance entre leurs teintes et les gamuts normalisés.