Lab:Perso:Jean-Michel

From Electrolab
Revision as of 21:02, 23 March 2013 by Jmpoure (Talk | contribs)

Jump to: navigation, search

Le lab de Jean-Michel est située dans l'Oise, à 150km de Paris. Le lab est installé dans les dépendances dans un local non-chauffé.

Le projet est de constituer un parc de machines :

  • Numériques : auto-construites ou numérisées, pour la production de pièces à partir de fichiers 3D.
  • Traditionnelles : anciennes machines des années 80, de précision, rachetées aux enchères (bas coût).

J'aimerais également utiliser ou construire une ou plusieurs imprimantes 3D de précision.

Esprit du lab

Mon lab est conçu comme l'incubateur de mes rêves : j'aime les logiciels libres, je souhaite passer à l'étape N+1 en produisant des objets (pièces, kits CNC, petits robots, etc ...). J'ai également des projets économiques de vente de kits sur Internet, sans que ce soit très précis.

La faillite économique de la France est une opportunité unique pour les individus de se réapproprier les moyens de production. Il peut s'agir de produire ses propres objets de qualité (production personnelle), mais également vivre de sa passion (projet économique). Quand on constate que des machines de 3T sont rachetées par des férailleurs à 250€ la tonne, on peut soit se lamenter, soit retrousser ses manches et racheter ces machines. La récuparation est essentielle pour développer un bon projet.

Par ailleurs, quand mon lab sera opérationnel (il en est loin!), les membres de l'association seront les bienvenus pour réaliser leur projet. J'envisage le lab comme un réseau de compétences humaines, avec des machines disponibles en local mais également chez les membres. Dans un esprit d'entraide et de partage. Mais au prélable, il faut que je sois certain de la mise aux normes de mon parc de machines.

L'approche "Home Industry" me plait, car quand on investit peu, il est possible de développer un projet sans risque et on fait généralement les bons choix techniques.

Je donne également un cours de comptabilité chaque mois au Lab.

Travaux d'électricité et agencement

  • Une armoire électrique : 30 EUR à la Recyclerie de Noyon + 50 EUR de recâblage.

Cette armoire est en acier laqué, avec joints en parfait état. Intérieur en Aluminium isolé. Les composants 380 V triphasés ont été démontés et j'ai recâblé en 220V. Je conserve les éléments triphasés pour faire une armoire 220V/380V. J'ai dimensionné le disjoncteur différentiel à 40A, ce qui explique le coût du recâblage. Quand on a moins de moyens, les recycleries vendent une foule de vieux composants (disjoncteurs, plombs, etc ...) mais j'ai préféré recâbler avec du neuf. La sécurité est importante et je n'ai pas lésiné sur les frais.

Armoire électrique fermée

Armoire électrique ouverte

Bilan : excellent matériel, totalement étanche, qui ne donne plus du tout envie d'acheter des armoires électriques en plastique.

  • Un bon éclairage : 120 EUR sur CoinCoin

Achat de huit blocs d'éclairage. Chaque bloc d'éclairage est en fer, contient 2 néons et des réflecteurs en aluminium.

Huit blocs d'éclairage à leur livraison

Bilan : lumière un peu trop blanche. Je vais acheter des tubes jaunes et en monter un par bloc.

  • Etabli en acier 200 cm x 80 cm: 50 EUR sur CoinCoin (+70 EUR de transport)

Achat d'un établi à un ancien garagiste. Cet établi est extrêmenent lourd (150 kg), stable et bien conçu. Il reste à le sabler et à le peindre.

L'établi avant les travaux

En bonus

Bilan : excellent achat.

Matériel d'usinage

  • Fraiseuse SIEG X3 = 1200 EUR

Matériel chinois, acheté en angleterre, livré 5 jours + tard. J'ai comme projet de convertir cette machine en une petite CNC.

  • Tour Wabecco D2400E = 800 EUR

Tour allemand des années 80, livré avec tous les outils. Ce tour en parfait état n'a été utilisé que quelques heures depuis sa construction.

Tour Wabecco D2400 E

Une vue des pignons

Vitesse variable avant/arrière

Une partie des outils

  • Récupération vieux karcher = 20 EUR

Utilisation d'un gros karcher appartenant à mon frère et remplacement d'une pièce.

Pour information, quand on démonter un Karcher, on découvre que le moteur est rikiki. A mon avis, quand on investit dans un Karcher, on achète une marque. Toujours privilégier l'approche compresseur séparé.

  • Récupération vieux compresseur = 0 EUR

Utilisation d'un vieux compresseur appartenant à mon frère.

  • Sableuse de cabine = 230 EUR, eBay en Allemagne
  • Sableuse d'extérieur, avec mélangeur = 120 EUR, eBay en Allemagne
  • Poste à souder = 80 EUR à la recyclerie de Noyon (un peu cher à la réflexion)

Soudseul Je ne sais pas souder, mais je vais apprendre.

  • Petit marbre = 10 EUR sur eBay.

Impression 3D

  • Imprimante Prusa-Mendel : il est clair que le chassis de cette imprimante n'est pas assez stable et se dérègle trop facilement. Je donne le prix d'achat du kit, car j'ai honte d'avoir dépensé autant : 600 EUR.

Manutention

  • Chèvre d'atelier IRIMO 1 tonne d'occasion, pliable = 150 EUR (achat nécessaire après un premier lumbago)
  • Diable 150 kg (emprunt à mon frère) = 0 EUR

Projets

  • Gestion domotique d'un chauffage minimum et d'un déshumidificateur pour éviter la rouille.
  • Gestion domotique de la consommation d'électricité (modules achetés + Raspberry pie).
  • Système de filtrage sur la sableuse (récupération aspirateur).
  • Convertir la X3 en CNC, selon des plans disponibles sur usinage.com
  • Construire une CNC très rigide à base de béton, de taille 600 x 900.
  • Mettre en place un chaîne 3D fonctionnelle, avec PC, tableau, etc ... permettant de travailler dans de bonnes conditions mais au moindre coût.
  • Faire de la métallurgie avec un four maison.
  • Produire des pièces alu pour construire une imprimantes 3D de précision (parallèle ?).
  • Et bien entendu un laser Co2 avec waterbed pour faire de la découpe rapide d'aluminium.
  • Câbler en triphasé 380v.
  • Bétonner le hangar et le fermer par un système astucieux, sur glissière.


  • Je suis à la recherche d'une grosse fraiseuse et d'un gros tour des années 80 pour leur redonner vie. J'aimerais également acheter ou constuire un centre d'usinage 4/5axes, moderne, pour faire des petites séries.
  • Acheter d'occasion une remorque 1,5 T et passer le permis petite remorque.
  • Faire la nicke à tous ceux qui prédisent le déclin industriel de la France, réhabiliter du vieux matériel, produire durable et m'éclater avec mes potes.