Projets et Taches A Déléguer

From Electrolab
Revision as of 16:56, 29 January 2014 by Fred (Talk | contribs)

Jump to: navigation, search

Tâches/actions à déléguer

Les actions à déléguer sont un ensemble de tâches que le CA (qui les menées jusqu'à présent) estime pouvoir déléguer à des membres. Il s'agit principalement d'action d'organisation, de gestion ou de conception qui contribuent à améliorer la vie du lab. Y sont inclues des réalisation ou des travaux qui peuvent être menés également lors des ouvertures habituelles du lab.


Si l'une d'entre elle vous intéresse, inscrivez votre pseudo a coté de l'action en indiquant également une date de fin prévisionnelle. Dans la mesure du possible, si l'on commence une action, on va jusqu'au bout afin d'éviter de mettre en place un suivi d'avancement. Pour le détail de ce qu'il faut faire pour chaque action: renseignez-vous auprès d'un membre du CA. Il va de soi que les produits/équipements requis pour mener à bien ces actions sont soit fournis soit achetés par le lab.

La liste des actions a déléguer

  1. [Refaire une commande T-Shirts] Impression de Tee-shirts & goodies aux couleurs du lab
  2. [Fait]Rangement vertical (escalier) : mettre des étiquettes pour organiser le rangement
  3. [Fait] Méca 1/armoires visserie : mettre des étiquettes pour organiser le rangement
  4. [A faire] Méca 1/armoires visserie : poursuivre le rangement de la visserie (vis bois, petite visserie <M6 ) et de autres pièces encore présentes (ressorts, goupilles, pneumatique, plomberie, colliers,...)
  5. [En cours] Réaliser un dossier de presse pour présenter le lab
  6. [En cours] Installation et mise en service d'un scanner A4, accès par le réseau, manque encore un Mode opératoire
  7. [Plus d'actualité] Installation et mise en service de la seconde imprimante Xerox
  8. [A faire] Peindre le meuble porte-rouleau de câble
  9. [Fait] Fabriquer 7 présentoirs porte-tournevis pour la zone élec. Il y aura une V2 à faire (probablement 15 exemplaires) pouvant accueillir plus d'outils.
  10. fabriquer un présentoir pour les limes (en méca 1) (usage temporaire, en attendant l'accès complet à la zone méca2)
  11. [A faire] Fabriquer un système permettant de faire basculer manuellement (ou automatiquement) le tableau blanc de la zone convi d'une position horizontale (au plafond) à une position verticale (devant les meubles vitrine).
  12. [A faire] Identifier chaque espace de rangement (les autocollants sont déja disponibles)
  13. [Fait]Réparer/débosseler le rail de guidage pour scie circulaire
  14. [A faire] Réparer l'onduleur 3KVA
  15. [Fait]Concevoir un système de rangement pour les outils de coupe de la fraiseuse de mécanicien
  16. [Fait]Concevoir un système de rangement pour les outils de coupe du tour
  17. [Fait] Concevoir un système de rangement pour les outils de maintenance courante des outils du tour
  18. [En cours] Identification des 800 tiroirs du totem pour le rangement des composants électroniques Consulter le § "Moyens et principes de stockage des composants électroniques"
  19. [Fait] Petite visserie : une valise a été achetée : reste à recenser les vis, et ranger le contenu de la valise, étiqueter chaque alvéole
  20. [A faire] Changer les Leds des voyants télémécanique : les leds blanches adaptées sont arrivées, vérifier s'il faut aussi changer la réistance chûtrice (un premier essai semble indiquer que cela n'est pas nécessaire, mais fait le vérifier avec un voyant)
  21. [A faire]Réaliser les capuchons translucides des voyants télémécanique

Voir aussi la liste des équipements de mesure à réhabiliter



Projets du lab à pourvoir

Présentation

Les projets du lab sont des actions de conception/réalisation/maintenance d'équipements utiles au lab.

Pour améliorer l'ordinaire, le lab bricole en permanence ses équipements : il est donc proposé aux membres de prendre en charge (seul ou en groupe) des projets qui corrigent des défauts ou faiblesses des équipements du lab, voire qui permettent leur remise en service. Cinq projets vous sont proposés ci-après. Outre leur aspect utile, ce type de projet a évidemment une vertu pédagogique. Tous les consommables et matériaux requis pour ces projets sont à acheter (si pas dispo) par les personnes en charge du projet MAIS sont payés (ou remboursés) par le lab.

Remarque : quand on commence un projet, on le finit, sinon c'est pas gérable.

Si vous souhaitez postuler à l'un de ces projets du lab, s'adresser au CA.

Liste des projets du lab

Support porte-rouleau de papier pour traceur A0

Projet terminé, réalisé par Pitrak, Ellyan


Nous disposons désormais d'un rouleau de papier pour notre traceur grand format. Ce rouleau est trop grand pour rentrer dans le corps du traceur. Il s'agit donc de concevoir un support mural pour accueillir le rouleau et qui autorise son déroulement en douceur. En premier lieu, il faut créer un axe porte-rouleau. Le rouleur actuel pèse déja environ 15kg, il convient donc du construire "solide". Axe acier obligatoirement, diamètre 20mm minimum (un tuyau de chauffage 3/4" rectifié en bout peut convenir) , avec deux noix coniques (bois , alu, plastique) réglables pour serrer le tube cartonné sur lequel est enroulé le papier. Puis, réalisation d'un support mural rigide (mécano soudé) avec de chaque coté 2 roulements placés de telle sorte qu'ils forment un système de portage en V de l'axe du rouleau. Tout le matériel est payé par le lab. Enfin un système de frein réglable peut être ajouté pour éviter que le roule ne se déroule par à-coup. Une simple lame ressort qui appuie sur la portée circulaire d'une noix peut suffire.

Construction : acier mécanosoudé, mais d'autres techniques/ matériaux sont envisageables.

Autres actions : Fixation au mur su support(ou sur la machine elle même), tests.

Temps de travail estimé : 3 à 10 heures Niveau : débutant.

Timer à microcontrôleur pour spotwelder

Notre spotwelder à main est ancien et son système de commande temporisé est ancien et manque de précision. Il dispose de 2 modes : manuel et temporisé : c'est ce dernier mode qui est HS. Avant de prévoir une V2 du spotwelder (commande pneumatique des bras de soudage), on propose ici de décrire le sous-système requis pour faire du soudage à résistance en version 1.

VERSION 1 : Il convient de concevoir un timer à microcontrôleur avec afficheur 7 segments 14mm verts qui permette de piloter le mode "temporisé" du spotwelder.

Il faut pouvoir sélectionner :

  • soit une durée (de 0,1 à 5 secondes, par pas de 0,1 secondes)
  • soit un nombre de période secteur ( de 1 à 250 pps) pps, veut dire "périodes par secondes" et 1 période correspond à 20ms.

IHM entrant : rotacteur digital (à sorties A-B en quadrature) avec bouton poussoir sur l'axe

IHM sortant : afficheur 7 segments verts 3 digits + buzzer

Exemple d'afficheurs 7 segments

interfaces entrantes du module timer à réaliser :

  • signal temporisateur actif (donc on n'est pas en mode "manuel") : ce signal est fourni par un interrupteur existant en face avant de l'appareil qui permet de sélectionner le mode de fonctionnement
  • signal de commande de soudage sur la pince
  • signal commande externe de soudage prévoir un connecteur supplémentaire XLR5 en face arrière)
  • synchro secteur


Interfaces sortantes du module timer à réaliser :

  • commande du témoin vert présent sur la face avant de l'appareil
    • allumé : prêt à souder
    • clignotant : période de refroidissement pendant laquelle la soudure inhibée (on ne peux pas déclencher de nouveau cycle de soudage)
  • signal de commande du relais statique pour le soudage
  • signal de commande "prêt a souder"
  • signal de commande "en refroidissement"
  • ces deux signaux sont également à câbler sur le nouveau connecteur arrière XLR5)


Fonctionnalités du timer :

  • sélection d'un temps ou d'un nombre de période de soudage (le changement de mode s'effectue par un appui court sur le sélecteur)
  • sélection d'un temps de refroidissement (de 0 à 30 secondes par pas de 0,5 secondes) ce mode s'active par un appui long sur l'axe du sélecteur.

En mode "réglage du temps de refroidissement" l'afficheur 7 segments clignote (autre possibilité : utiliser un afficher 4 disgits et afficher un "c" (cold) sur le digit de gauche pour indique que l'on se trouve dans le mode "réglage du temps de refroidissement") En mode manuel, l'afficheur est éteint (ou on affiche "---" ou mieux "Man" Voir ici des exemples pour afficher des caractères sur un afficheur 7 segments).


Actions à effectuer lors de la période de refroidissement : Au début du temps de refroidissement mettre à 1 le signal de refroidissement. Une fois le temps de refroidissement écoulé, activer le buzzer un court instant et mettre à zéro le signal de refroidissement?

Commande de puissance et synchronisation secteur: Le transformateur de soudage est actuellement commandé par un relais 100A lui même piloté par un relais 10A. Si l'on veut être précis sur le mode pps il faut remplacer les 2 relais par un relais statique de puissance. Sa commande devra être synchronisée avec le secteur et il faut toujours lui fournir des périodes secteur entières, sous peine de saturation magnétique des transformateurs de soudage. Le relais statique est à installer à la place des relais actuels, on prévoira une détection de température sur le radiateur sur lequel sera monté le relais statique. Tant que la température est excessive, le soudage doit être inhibé, mais il convient de pouvoir terminer un cycle de soudage en cours.

Isolement et protection:

  • De préférence, les interfaces entrantes et sortantes du module timer sont isolées électriquement.
  • Le module timer dispose de son propre transformateur d'alimentation (2 ou 3VA suffisent).
  • Comme dans tous les systèmes à microcontrôleurs faisant partie intégrante d'un équipement indudtriel, des protections spéciales anti-surtension sont à prévoir pour éviter que le moindre parasite ne puisse frire le composant.
  • après une coupure secteur, le timer ne doit pas activer le relais statique de puissance au moment du rétablissement du courant. Pour des question de sécurité cette fonctionnalité ne peut être réalisée par logciel : il faut prévoir un système de sécurité extérieur au microcontrôleur.

Autres travaux :

  • Dessin, réalisation du circuit imprimé (plutôt traversant que CMS) avec vernis épargne. Soudage des composants. Tests puis intégration (câblage et mise en place dans le boiter existant du spotwelder; il y a suffisament de place pour faire une platine de taille "facile à dépanner").
  • Rédiger un dossier complet (schéma fonctionnel, schéma électronique, logigramme, code source commenté) Créer une page wiki dédiée au projet pour publier ces informations.
  • Rédiger un mode d'emploi "utilisateur" du spotwelder avec son nouveau timer. Ce mode d'emploi peut inclure quelques valeurs guides adaptées aux différentes épaisseurs de métaux à souder. Des documents de ce type sont déja disponibles au lab.

Fonctions optionnelle :

  • Pendant la période de refroidissement, l'afficheur se met à jour du temps restant avant la fin de la période de refroidissement (décomptage vers 0).
  • le timer garde en mémoire les dernières valeurs et unités utilisées, même pendant une coupure secteur : il réaffiche les derniers paramètres sélectionnés lors de la précédente utilisation de l'appareil.

Temps estimé : 50 à 100 heures de travail

Niveau de connaissances requises : BAC (à sable)  ;) Sur les aspects un peu délicats (synchro secteur, isolation électrique, protection) un support sera assuré par les vieux schnoques/briscards du lab.

Adaptateur de maintenance pour appareils de mesure Modulaire HAMEG

Version 1 terminée : réalisé par Pilou, CitronVert

Il s'agit de construire un adaptateur de maintenance pour modules de mesure Hameg de la série HM8000.

Version 1 (dont on a besoin à court terme)

L'appareil dont il convient de dupliquer la fonctionnalité est le HZ809, neuf il coûte 120 EUR TTC : http://www.hameg.com/3.208.0.html

Il n'est pas nécessaire de créer de boitier comme la version commerciale, un ou deux circuits imprimés sont suffisants + 1 face avant rectangulaire en aluminum indiquant les branchements (indiqué dans le doc à télécharger sur cette page : http://www.hameg.com/470.0.html?L=1&tx_hmdownloads_pi1[product]=HM8001-2&tx_hmdownloads_pi1[product]=HM8001-2 page).

Trouver/fabriquer un support (planche ?) qui pemettre lorsque le rack est posé sur la table, de surelever le module en maintenance afin qu'il soit à l'horizontale.

Alternative plus clean : le module de maintenance réalisé doit disposer devant sa face avant d'une surface métallique (plaque d'alu ?) sur laquelle on puisse poser le module en cours de maintenance. Cette surface de portage doit être à la bonne hauteur par rapport au connecteur du module de maintenance.


Niveau : débutant

Durée estimée : 1 à 2 jours de travail.

Version 2 : Ajout de fonctionnalités supplémentaires par rapport au HZ809

Chaque module HM8000 est alimenté par le rack HM8001 ou HM8002 par plusieurs tensions fixes ou réglables. Pour ces dernières, la valeur de la tension fournie est définie par le module inséré.

Les fonctionnalités que l'on peut ajouter sont de deux ordres :

  1. Lorsqu'un module HM8000 est inséré dans le module de maintenance
    1. identification d'une surconsommation sur l'une des sources d'aliimenation
  2. Lorsque le module de maintenance est placé seul dans un rack
    1. La fonctionnalité demandée dans ce cas est d'assurer la vérification rapide de toutes les tensions fournies par le rack HM8001 afin de détecter un dysfonctionnement de celui-ci.

Pour chaque tension une led bicolore (rouge/vert) indique si la valeur de la tension est dans la plage attendue. Cela impose d'avoir un commutateur en face avant du module de maintenance permettant de sélectionner le mode "prolongateur" (tes de modules de la série HM8000) ou "test HM8001 HM8002" (test du rack d'alimentation lui-mème). La réalisation d'un tel système n'est pas très compliqué (compatateurs, microcontrôleur, réistances de charges) mais un peu consommateur de temps. Une alternative peut être de récupérer l'électronique d'un testeur d'alimentation de PC et de le modifier (hack, hack hack). Il se trouve que le testeur d'alimentation : Antec ATX 12V Power Supply Tester 0761345-77203-7 certes ancien (encore dispo ?), se prète bien à cette application : il suffit de changer quelques résistances autour des circuits de comparaison de tension pour adapter l'appareil au besoin indiqué. Toutefois, d'autres testeurs d'aimentations de PC doivent pouvoir être modifiés d'une manière similiare.

Niveau en électronique  : BAC (à sable ;)

Durée estimée : 2-4 jours de travail.


Note : La version 1 et 2 du module de maintenance peuvent être réalisés par des personnes différentes.

Système de commande à microcontrolleur pour centrifugeuse

En cours : pris en charge par Ellyan (mais comme c'est plus intéressant en équipe, d'autres personnes peuvent encore se joindre à lui)

Déplacé sur la page Projets:Lab:Système de commande à microcontrolleur pour centrifugeuse

Notre petite centrifugeuse a besoin d'un système de commande plus élaboré que l'existant (un simple potentiomètre permet de régler la vitesse).

Fonctionnalités demandées (V1) :

  • a) sécurité d'ouverture du capot (commande de la)
  • b) mesure de vitesse de rotation (et asservissement)
  • c) sélectionner la vitesse par bouton rotatif cranté
  • d) sélectionner une durée de fonctionnement (durée de 5 secondes à 99h59mn; pas de 5s jusqu'a 5mn, 30 secondes jusqu'a 1h, 5mn jusqu'a 6h, 20mn au delà)
  • e) affichage de la vitesse et la durée sur afficheur LCD rétroéclairé 2 x 16 lignes de grande taille
  • f) protection de redémarrage en cas de coupure secteur pendant le fonctionnement


Niveau : BAC (à sable) Durée estimée : 1 semaine


Fonctionnalités demandées (V2) idem V1 avec en plus :

  • g) mémorisation des derniers paramètres utilisés
  • h) indicateur de coupure secteur
  • i) conservation du temps restant en cas de coupure secteur
  • j) détection de dysfonctionnement (balourd, vibration, courant moteur excessif,...)
  • k) possibilité de connecter l'appareil à un PC (au choix, USB, série, Bluetooth,...) afin de le programmer.
  • l) Logiciel de programmation sur PC pour l'appareil, permettant de créer des périodes de fonctionnements (courbes durée-vitesse à 4 points):
    • création des courbes
    • téléchargement des courbes dans l'appareil

Pour les 2 versions : rédaction d'un manuel utilisateur et d'un dossier technique

Durée estimée : V1 + V2 : 3 à 6 semaines Niveau : Supérieur, 1er cycle

Réhabilitation de la scie sur table Inca (petite machine à bois)

Notre scie sur table de marque Inca nécessite une reconstruction complète.

  • rachat des pièces cassées
  • ajout d'un moteur, branchements éclectique et protections
  • ajout d'un guide // de qualité (guidage linéaire) le cas échéant, en remplacement des guides existants s'ils sont de piètre qualité
  • fabriquer si nécessaire une table support
  • réaliser des rallonges de table démontable pour augmenter sa surface -

rédiger un manuel d'utilisation et de sécurité

  • option variateur de vitesse
  • option double laser indiquant le trait de scie.
  • option règle linéaire + DRO (mesure digitale de la taille de la planche coupée)
  • option sciage diamant (aspersion d'eau + bac de récupération)

Niveau : moyen en mécanique/soudure, débutant en électricité

Durée estimée : 10 à 30 jours


Système d'éclairage circulaire pour broche CNC

Personne en charge : Jean-Michel est intéressé, mais a besoin de travailler en binôme avec quelqu'un qui me guide.

Ce projet dispose désormais d'une page dédiée, qui fournit des informations détaillées et l'avancement du projet Projets:Lab:Système_d'éclairage_circulaire_pour_broche_CNC


Il s'agit de concevoir un système d'éclairage circulaire pour la broche de la fraiseuses Charly.

Caractéristiques et fonctionnalités du produit :

  • LED blanches 5600°K, intensité réglable (alim LINEAIRE, pas de PWM, pour éviter l'effet stroboscopique <:) )
  • Pour col 43mm
  • Le produit doit être entièrement étanche afin de ne pas être sensible aux poussières ou aux fluides de coupe (par exemple noyer le produit dans de la résine transparente).
  • Partie alimentation à placer dans un boitier séparé, la couronne de led doit être alimentée en TBTS (50VDC max, 24VAC max).
  • Dimensions : faire le plus petit possible, en particulier concernant la hauteur
  • Avec cache circulaire pour que de l'opérateur ne soit pas gèné pas l'éclairement direct des leds

Exemple de produit commercial de chez Stocon pour 79EUR


Connaissances requises : mécanique, moulage et électronique : débutant

Quantité de pièces à réaliser (avec circuit imprimé le cas échéant) : 1

Temps requis pour cette réalisation : 1 à 3 jours

A terme, d'autres exemplaires (identique ou de taille/forme différente) pourront être réalisés pour d'autres machines du lab (ID-conception, Perceuse à colonne, fraiseuse...)

Système de mise en marche de secours pour pompe de relevage

Notre macérator situé dans la salle de bains, garant de l’évacuation des lixiviats du lab à quelques fois des soucis de fonctionnement. Il ne se déclenche pas à temps et cela engendre une inondation. On pourrait en changer, mais c’est déjà le 3ème, car on en a plusieurs en stock qui assurent un roulement afin que l’on ne sclérose pas le lab a cause de l’absence d’évacuation des eaux usées. Parfois le macérator se remplit, et la pompe interne, déclenché par un pressostat (modèle pour lave linge), ne se met pas en marche. On soupçonne fortement le pressostat et son système de détection de niveau associé de manquer de fiabilité. Plutôt que de le remplacer, il serait judicieux d’ajouter un second système de détection du niveau haut, qui déclencherait la pompe si le niveau d’eau monte à moins de quelques cm du haut de la cuve interne du macérator. La mesure fiable de niveau d’eaux tumultueuses et chargées est loin d’être évidente. On propose donc le projet du lab suivant :

Le projet consiste à ajouter au macérator un système de déclenchement de secours de la pompe fonctionnant par électrodes plongeuses (en inox) et détection de l’eau par courant alternatif en TBTS. Il faut réaliser les éléments suivants : - électrodes et supports de maintien - système de mesure de niveau en se sevrant de la conductibilité de l’eau - mise en marche de la pompe de relevage via un relais 230V 10A à mettre en // sur le bouton poussoir de marche forcée situé sur le haut du boîtier - Pour la réalisation, s’inspirer de ce produit (celui-ci fournit aussi un seul bas grâce à une 3ème électrode, mais on a pas besoin de cette fonctionnalité)

Niveau requis : BAC (à eau ;)

Durée de réalisation : 1 à 2 jours

sonde de courant AC/DC

En cours : pris en charge par André Vincent (d'autres personnes peuvent encore contribuer)

A l’aide d’un capteur de courant récupéré sur des cartes électroniques de rebut (données par JM) construire un (ou deux) exemplaire(s) d’une sonde de courant AC/DC de 6A RMS


Fonctionnalités requises :

  • alimentation par pile 9V
  • faire un circuit imprimé et un boîtier ergonomique (en plastique, question d’isolement)
  • réglage du zéro (accessible de l’extérieur)
  • témoin de fonctionnement
  • sortie sur câble BNC 1,5m


En option :

  • auto off (économiseur de piles)
  • plusieurs calibres
  • indicateur de pile faible
  • témoin et/ou buzzer de surcharge

Niveau requis : BAC+2, +3

Durée de réalisation : 3 à 10 jours

Installation de lampes orientable sur certaines machines outil

Le lab a acquis d'occase des petites lampes orientables à col de cygne avec interrupteur et ampoule à incandescence. Ah et pourquoi pas des leds? Car, avec les lampes à incandescence, il n'y a pas d'effet stroboscopique fort gènant pour les machines tournantes.


Actions à faire :

  • pour chaque machine recencée, fixer une lampe à col de cygne sur le bâti
  • trouver une alimentation 12V AC ou DC et l'installer dans le bâti de la machine. La raccorder au secteur et à la lampe.
  • selon la machine, on souhaite avoir l'éclairage même si le moteur principal est à l'arrêt
  • les lampes ne sont pas étanches : emballer leurs têtes dans de la cellophane un peu épaisse pour les protéger des poussières et protections


Machines concernées :

  • scie à archet incliné Knuth
  • perceuse à colonne
  • bâti avec 2 meuleuses (voir s'il faut 1 lampe par touret ou si une lampe suffit pour les 2 tourets)


Niveau : débutant

Charge : 1/2 à 1 journée par machine

Visseuse Kraftwerk

Une visseuse du lab de marque "Krafwerk" (ça ne s'invente pas) a un problème de limiteur de couple : quelle que soit la position de l'anneau de réglage, le couple de débrayage correspond toujours au niveau 1 (couple le plus faible).

Bref la visseuse n'est pas utilisable en l'état, c'est dommage car sa qualité est correcte et on a la batterie et le chargeur

Réparation à effectuer :

  • rachater les éventuelles pièces de rechange pour réaliser la réparation
  • réparer le limiteur de couple de la visseuse afin que celui-ci soit à nouveau fonctionnel.

Aide : Le lab dispose d'une seconde visseuse identique qui peut servir à identifier la panne.

Niveau : expérimenté

Durée estimée : 1 à 2 jours

En charge du projet : [à définir]

Scie a chantourner n°2

Le lab a reçu il y a quelques semaines une scie à chantourner d'occasion (marque "PERFORMANCE Action" (?!). Certes il en disposait déja d'un exemplaire, mais cette dernière était peu performante et un peu fatiguée. La nouvelle scie à chantourner a un meilleur état général. Elle a besoin d'une petite révision pour vérifier que tout est OK.

Liste des actions de maintenance à effectuer :

  • bras à régler
  • [Fait] tuyau du souffleur à changer
  • nettoyage puis graissage des parties mécaniques
  • voir s'il y a un éclairage déjà en place, sinon l'ajouter (des lampes flexibles 12 sont dispo au lab)
  • poursuivre l'audit de la machine pour vérifier s'il y a d'autres réparations requises.
  • vérifier s'il y a tous les consommables, et le cas échéant les commander
  • trouver la doc (manuel utilsateur et de maintenance) incluant un éclaté et les n° de référence des pièces détachée.
  • rédiger une courte notice d'utilisation (1 page A4 max).
  • ...

Niveau : 1 débutant + 1 expérimenté

Durée estimée : moins d'un jour à 2 personnes

En charge du projet : [à définir]

Alimentation haute tension MPSC13

La lab dispose depuis des lustres d'une alimenatation haute tension dont il ne peut se servir car c'est un module. Il nous manque le fond de panier. Les chances de le débusqyer sont nulles. Ce fond de panier fournit 4 tensions |V| <=24 VDC au module. Le seul moyen de faire fonctionner ce module est de fournir ces tensions par un autre moyen que le fond de panier original. Pour recréer les tensions requises, nous disposons déja d'une petite alim à découpage bi-tension et d'un transfomateur multi-enroulement.

Les tâches à faire :

  • trouver la documentation de l'alimentation haute tension MPSC13 ( chance de réussite très faibles)
  • ouvrir l'alim et tenter de repérer le brochage du connecteur arrière ou il convient de connecter les 4 tensions susmentionnées
  • vérifier le bon fonctionnement de l'alimentation HT en lui fournissant les 4 tensions requises à l'aide d'alimentations de laboratoire.
  • si l'alimentation HT est en panne, tenter de la réparer (si c'est faisable, car bon nombre de sous-ensemble de ce type d'appareil sont moulés dans des résines, donc impossibles à réparer)
  • concevoir et réaliser les circuits d'adaptation pour recréer, à partir de l'alim à découpage BT et du transfo, les 4 tensions requises, avec limitation de courant et caractéristique foldback (exemple de CI qui peut convenir : L200).
  • une fois l'alim haute tension opérationnelle, concevoir un boitier accueillant les 2 alims BT et le fixer sur l'arrière du module HT. Prévoir une prise secteur et un fusible.

Niveau : Bac (à linge;) + 2

Personne en charge : David (équipe de 2 ou 3 personnes de préférence)

Temps estimé : 20 à 50 heures

Alimentations haute tension de marque WALLIS (Worthing UK) en rack 19" (2 pièces)

Le lab dispose de deux alimentations en rack 19" (l'une de 5kV, l'autre de 15kV) Il n'y a pas de référence de modèle sur ces appareils, seul le constructeur y figure. Les deux appareils ne fonctionnent pas. On présume que ce sont des versions spéciales disposant de fonctionnalités supplémentaires reportées sur un connecteur en face arière. Evidemment, le brochage de ce connecteur est inconnu.

    • Mail envoyé demande de doc : à Hitech Power (Nouvelle marque ayant repris ces alims) : pas de réponse.
    • Demander si cette [boite a des schémas], Vérifier si cette doc peut aider à dépanner.
    • Plusieurs composants déjà changés, tout semble maintenant fonctionner
    • En cours une partie des connexions déjà identifiées:
      • Voyant HT actif
      • Voyants V et I actifs
      • Pas de tension en sortie
  • [a Faire]appros composants : SG3524 : 10 pcs

Il convient désormais de tester chaque sous ensemble au niveau composant:

  • tranfo + alim BT (2 platines)
  • convertisseurs (fonction précise inconnue pour le moment) ( 2 platines)
  • carte de puissance (1 platine)
  • carte HT (1 platine)
  • tranfos driver et HT (3 pièces)
  • carte de contrôle (1 platine)


Niveau : Bac (à fleurs;) + 3

Temps estimé : 50 à 100 heures

En charge du projet : Launchy, Zenos, Eric [autres personnes requises]

Petite passerelle de caniveau pour fauteuils roulants

Le lab 2.0 va grandement améliorer l'accès aux locaux des personnes à mobilité réduite : l'entrée principale se trouvera exactement au niveau du sol. Il n'y a donc de marches ni à monter ni à descendre. A partir de l'entrée principale, l'ensemble des locaux 2.0 sera accessible sans marche ni obstacle pour les personnes en fauteuil roulant. Il reste par contre une difficulté pour accéder - de la rue - au parking du lab (et donc à l'entrée principale) : le caniveau devrant l'entrée est quelque peu effondré et difficile à franchir pour les fauteuils roulants électriques.

Le principe de ce projet est de réaliser à brève échéance une passerelle pour franchir le caniveau; Il est proposé de créer une structure en bois longue d'environ 1 mètre, à poser dans le caniveau pour compenser l'inégalité du terrain.


Réalisation

En V1 réaliser une structure en bois à usage temporaire (mise en place lorsque cela est requis) qui se place dans le caniveau. La structure ne permet pas l'écoulement de l'eau et de ce fait ne peut être laissée en place. Prévoir 1 ou 2 poignées de transport et peindre l'objet pour augmenter sa longévité. Charge admissible : 300kg

En V2 réaliser une structure en métal, placée en permanence dans le caniveau et permettant l'écoulement de l'eau. Charge admissible : 15 tonnes (essieux de camions)

Objectif de planning : 2015


Temps estimé de réalisation de la version 1 : 1/2 journée à 2 personnes. Difficulté : débutant

Personnes en charge : 3DS Objectif de planning : Q1/2014

Table(s) porte-outils

Fabrication d'une ou plusieurs tables déplaçables "porte-outils" en acier soudé pour accueillir des meuleuses et autres appareils de serrurerie nécessitant un support stable : il y a aussi possibilité d'utiliser un établi lourd et de l'adapter à ce besoin. A ce stade, on identifie environ 10 appareils nécessitant d'être solidarisés à une surface plane afin d'être exploités en toute sécurité. Toutefois ces appareils n'étant pas tous disponibles, les achats d'occasion du lab peuvent modifier les besoins (en principe à la hausse).

Le besoin n'est pas entièrement arrêté et il est envisageable de réaliser un ou deux grands exemplaires ou plusieurs de dimensions et de performances plus modestes. Le droit d'accès des zones et des machines peut aussi dicter le fait de multiplier les exemplaires afin de mettre les machines à disposition dans les zones adéquates. Dans certains cas, une table est dédiée à une seule machine (comme par exemple pour la plieuse à fers plats KW100).

Dans certains cas, il est souhaitable d'envisager un système de fixation rapide des machines, notamment s'il est envisagable de pouvoir les déplacer pour des besoins de projection. C'est le cas par exemple de la scie à onglet.

Ces tables porte-outils disposent la plupart du temps d'un coffret électrique assurant la distribution électrique aux différentes machines qui s'y trouvent. Un branchement en triphasé est envisageable pour les équipements les plus consommateurs de courant. La table dispose d'une prise "mâle" : elle est donc connectée au secteur via une rallonge.

Au moins deux arrêts d'urgence "coup de poing" doivent instantanément interrompre l'alimentation de l'ensemble des équipements. De même, l'installation de lampes d'éclairage, parfois étanches, est à prévoir. Les lampes à bras flexible ont l'avantage de pouvoir être mutualisées entre machines. Les machines requérant un droit d'accès disposent de leur lecteur RFID et voient leurs prises secteur rendues inaccessibles par un moyen adhéquat.

Plusieurs modèles possibles

Table modèle "lourd" pour : perceuse(s) à colonne, tourets à meuler triphasés, machine polisseuse, presse manuelle en C de capacité 5 tonnes , petite plieuse à tôle, cisailles à tôle, lapidaire, ponceuse fixe à bande (Backstand), scie à onglet grand modèle, etc

Table modèle "léger" pour : mini-perceuse montée sur son support vertical, mini-tour de modélisme ou d'horloger, scie radiale pour modélisme, scie de table de modélisme, mini-fraiseuse, mini-lapidaire, mini-dégauchisseuse, scie à chantourner, etc.

Réalisation

Principe de construction : mécano-soudé.

surface principale  : plaque acier aux dimensions voulues en 6 ou 8mm d'épaisseur pour le modèle lourd; éventuellement bois peint pour les modèles légers.

Espace de rangement : le dessous de la table est un espace de rangement ouvert (ou éventuellement fermé,des casiers peuvent y être mis en place "à demeure") : prévoir a minima une surface de type étagère réalisée par des cornières et des planches en bois.

Piètement : tubes acier de 50 à 80mm diamètre, 4 X 1m + liaisons entre tubes pour rigidifier

Déplacement : 4 roulettes 100mm pivotantes à blocage , pour charges lourdes (caractéristiques précises à définir). Il est aussi possible de ne pas prévoir de roulettes mais d'adapter le piètement afin de permettre le déplacement de la table à l'aide d'un transpalette.


Niveau de connaissances requis : moyen (soudure acier, électricité, peinture,...)

Nombre de personnes requises : [à définir] Objectif de planning : Q2/2014 à Q2/2015